SHELLSHOP

Aversion alimentaire d’origine sensorielle

dans le syndrome d'asperger

 

 

Electivite par type / texture / odeur

Selectivite : emballage / couleur / presentation

.. Ne pas tolerer que des aliments non aimes soient dans l’assiette,

Refus des nouveaux aliments, Haut-le-coeur …

 

9 L’apparition du refus alimentaire survient lors de l’introduction d’un nouveau ou d’un différent aliment qui est aversif pour l’enfant (par exemple, l’enfant pouvait accepter le lait maternel mais refuse de boire de la formule ou encore peut accepter la purée de carotte commerciale mais refuse la purée de carotte maison ou les carottes écrasées ou en morceaux). 9 Refuser de façon constante et cohérente certains aliments de texture, odeurs, température ou goûts spécifiques. 9 La réaction de l’enfant face à l’aliment aversif peut aller d’une simple grimace ou de l’expulsion hors de la bouche à un haut-le-cœur ou au vomissement. Après la réaction d’aversion, l’enfant refuse de continuer à manger l’aliment en question et souvent va généraliser ce refus alimentaire à d’autres aliments qui sont similaires, soit par leur couleur, leur apparence, ou leur odeur. Conséquemment, l’enfant peut en venir à refuser un groupe alimentaire entier. 9 L’enfant est très réticent à essayer de nouveaux aliments mais accepte sans difficulté ses aliments préférés. 9 Sans suppléments alimentaires, l’enfant présente des carences spécifiques (vitamines, fer, zinc ou protéines) mais généralement ne présente aucun retard de croissance et peut même présenter un surplus de poids. 9 S’il évite les aliments qui requièrent plus de mastication, il peut présenter un retard au niveau de ses habiletés oro-motrices, pouvant même se répercuter sur le développement de la parole. 9 L’enfant démontre des signes d’anxiété à l’heure des repas et peut mener à l’évitement des situations sociales qui impliquent de manger. 9 Le refus alimentaire ne succède pas à un évènement traumatique au niveau de la région oropharyngée ou du tube digestif (par exemple : étouffement). 9 Le refus alimentaire n’est pas causé par une allergie alimentaire ou une condition médicale sous-jacente.

Sources // spectredelautisme.com / arapi-autisme.fr/pdf/BS/27/BS27-2Nadon.pdf / sephora9.wixsite.com